L'ENVIRONNEMENT DE PROXIMITE

LA FORET COMMUNALE

 

Elle a une surface d'environ 250 hectares. Généralement c'est une chênaie avec en accompagnement, le frêne, le merisier, le charme, le tremble, parfois l'érable, le robinier-acacia, le hêtre et l'orme. Le noisetier est dominant dans le sous-étage arbustif. Les aménagements, réalisés depuis plus de 50 ans dans le respect du cadre naturel et de l'exploitation, ont transformé cette forêt en un lieu d'accueil et de détente privilégié : route forestière permettant l'accès à partir de la RD 905, créée en 1959 et rénovée en 1975 - abri forestier construit en 1978 - sommière permettant un nouvel accès à partir de la rue du Canal, ouverte en 1997.

 

envi_21609_1.jpgL'ARBORETUM DE LA TUILERIE

 

Monument naturel des temps modernes, l'Arboretum de la Tuilerie contribue à l'animation et à la valorisation de notre village et de son environnement. Les arbres qui ont été plantés, attachés à une terre que nos aïeux ont utilisé pour fabriquer des tuiles et des briques, témoins vivants auprès des générations futures de l'importance de nos racines, sont porteurs d'espérance et d'avenir. Trait d'union entre le village et la forêt, mais aussi témoin du passage entre le XXème et le XXIème siècle, l'Arboretum de la Tuilerie exprime aussi, par la variété des arbres qui y sont plantés, une ouverture sur le monde. Le choix des essences a été fait en fonction des exigences climatiques de notre région, du patrimoine forestier existant, de la nature des sols et des espaces disponibles. Les travaux de plantations ont été réalisés en février et mars. Les écoles et la population se sont associés à cette phase importante du projet. Le geste de planter, enrichissant et symbolique, a permis de témoigner d'une prise de conscience citoyenne et d'une responsabilité à l'égard d'un patrimoine commun à transmettre.

envi_21609_2.jpg Il s'intègre parfaitement dans la politique communale en matière d'environnement, mais aussi en matière de loisirs, d'éducation et d'habitat. En effet, nous n'imaginons pas que notre Commune soit une cité dortoir. Les habitants doivent bénéficier de services et d'équipements qui leur offrent les conditions d'une vie particulièrement saine et équilibrée avec des lieux de détente et de loisirs de proximité. C'est aussi un outil pédagogique à la disposition des écoles.

 

 

 

LA MARE AUX GRENOUILLES

 

Située à proximité de la route forestière, à l'Est de la Forêt communale, la MARE AUX GRENOUILLES constitue un site naturel remarquable dans un site protégé, extrêmement riche en faune et flore.

envi_21609_3.jpg

Modèle réduit de l'étang, la mare est un monde fragile soumis à d'incessants changements, heure par heure, jour par jour. L'eau de la mare abrite tout un petit monde grouillant de vie. De minuscules crustacés - daphnies, cyclopes, … - des infusoires telle la paramécie et des amibes y circulent parmi les algues unicellulaires. Ce plancton sert de nourriture aux larves (libellule, phrygame) ou aux insectes. A la surface de la mare circulent divers insectes : les gerris (punaises d'eau), les larves et nymphes de moustiques, … Les grenouilles (rousses) sont les hôtes privilégiés de la mare, mais des oiseaux et même des mammifères viennent aussi y chercher de la nourriture et de l'eau. L'été la mare s'assèche ; certains de ses hôtes fuient vers des lieux plus hospitaliers (fossés, étang), d'autres survivront à l'état de « formes de résistance » (cocons, kystes, spores, …), les derniers enfin mourront sur place (têtards, grenouilles, escargots).