Bien gérer ses déchets

La collecte et le traitement des déchets sont gérés par la Communauté de Communes Auxonne Pontailler Val de Saône (CAP Val de Saône)   www.cc-auxonnevaldesaone.fr

 

Collecte des ordures ménagères

Les déchets ménagers sont collectés en porte-à-porte soit dans des sacs soit dans des conteneurs homologués (bacs normalisés à couvercle carré, et non arrondi) en cohérence avec l’équipement des camions de tournées.

 A SOIRANS la collecte en porte-à-porte s’effectue le JEUDI MATIN. Les poubelles doivent être sorties le mercredi soir.

 Des points de regroupement en début de rue sont demandés lorsqu’il s’agit de ruelles et/ou impasses où le retournement du camion de collecte est impossible.

Tri sélectif

  La collecte sélective s’effectue selon le principe de l’apport volontaire pour le verre : trois colonnes destinées à recevoir le verre sont installés rue Derrière l'Eglise, rue des Renardières et rue du Canal.

    La collecte se fait en porte à porte le vendredi matin, tous les 15 jours.

Déchèteries : à Pont et à Athée

        Tél 06 70 77 45 63 

         PONT Chemin de la Tille 21130 PONT                                                                                                            Mercredi et Vendredi 14 h à 17 h 45 (16 h 45 en hiver) Samedi 8 h 30 à 11 h 45

        ATHÉE Route de Magny 21130 ATHÉE                                                                                                           Mercredi et Vendredi 8 h 30 à 11 h 45 Samedi 14 h à 17 h 45 (16 h 45 en hiver)

 

Déchets acceptés (dans l’ordre alphabétique) : Ampoules et néons, Batteries, Bois, Cartons, Cartouches d’imprimantes, Déchets électriques et électroniques : Froid (réfrigérateurs, congélateurs), Hors Froid (Fours, gazinières…), petits électroménagers (jouets, téléphones, baladeurs MP3…), et écrans (télévions, ordinateurs), Déchets ménagers spéciaux : solvants, peintures, vernis, colles, acides, bases, produits phytosanitaires, radiographies, bidons souillés,…, Déchets verts : tailles d’arbres, gazon, feuilles, fanes, épluchures, fleurs coupées, ..., Divers non recyclables :   bidons, moquettes, papiers peints, linos, sacs plastiques, papiers cadeaux, classeurs, meubles, canapés, matelas, sommiers, polystyrène, pare-chocs, fenêtres, vitres, pare-brise, miroirs, placoplâtre, plâtre,…, Ferraille :aluminium, inox, fer, vélos, armatures de parasols, pneus jantés, outils, casseroles, fils électriques, …, Gravats : cailloux, terre, cendres, éviers, lavabos, carrelages, ciment, …, Huile alimentaire : huile de friture, Huile moteur : uniquement les huiles de vidange, Piles, Pneus : uniquement les pneus de tourisme non jantés, Vêtements usagés : Uniquement à Auxonne

+ Conteneurs à verre : bouteilles, bocaux, …

Autres déchets

Les déchets à risques infectieux (DASRI) sont collectés en partenariat avec l'Hôpital d'Auxonne. Des conteneurs adaptés sont disponibles à la Communauté de Communes.

L'amiante est collectée une fois par an. Se renseigner à la Communauté de Communes

Le compostage est préconisé pour tous les déchets organiques (végétaux, déchets de légumes, ...)

Une redevance incitative (RI)

Gaspillage de matières premières qui se raréfient, quantités de déchets qui ne cessent d’augmenter… la gestion des déchets est un enjeu environnemental de taille mais c’est aussi un enjeu financier majeur en raison de l’augmentation croissante des coûts d’élimination. Parmi les modes de financement du service public des déchets, la redevance incitative, système dont le montant varie en fonction de la production réelle de déchets, est perçue par les collectivités comme un moyen de responsabiliser les producteurs de déchets.  

En France, deux modes principaux de financement coexistent : la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) aujourd’hui perçue par notre collectivité, basée sur le foncier bâti et la redevance d’enlèvement des ordures ménagères (REOM), liée au service rendu mais non incitative.

La taxe d’enlèvement des ordures ménagères est perçue avec la taxe foncière. Son montant varie en fonction de la valeur du logement. Elle n’est pas liée à la quantité de déchets produits. Cette taxe est perçue pour le compte des collectivités locales par les trésoreries, qui la leur reversent. Lorsque les sommes perçues ne couvrent pas la totalité du coût du service, le budget général de la collectivité peut être mis à contribution pour compléter le financement.

Avec la redevance incitative, les usagers paient en fonction des déchets qu’ils jettent… c’est l’application du principe « pollueur-payeur » (responsabilité des usagers).